Éditions GOPE, 190 pages, 12 x 20 cm, 17.85€, ISBN 979-10-91328-63-0

vendredi 13 décembre 2019

Nouvelle édition révisée et augmentée de 100 questions sur le Cambodge

Indispensable avant un voyage au Cambodge ou au retour, vient en complément d’un guide touristique !

A travers 100 questions-réponses d’experts, cet ouvrage propose de mieux connaître les différents aspects du pays : politique, économie, conditions sociales, vie quotidienne, culture, etc.

En voici une version revue par les auteurs (millésime 2020).


Avant-propos expliquant les différences avec la 1re édition et sommaire dans l’extrait en ligne (télécharge et imprimable).

4e de couverture
Résumé
Le Cambodge est une destination touristique de choix. Du mythique site d’Angkor au fascinant fleuve Mékong, ce pays recèle tous les trésors recherchés par les voyageurs et vacanciers. À l’exotisme du climat et de la nourriture s’ajoute le légendaire sourire des habitants. Mais derrière les visages, il y a un pays, une histoire, des tragédies, des Cambodgiens et des Cambodgiennes, une jeunesse, un développement économique, des difficultés, des raisons d’espérer…

Frédéric Amat et Jérôme Morinière, deux journalistes français, vous proposent d’arriver dans le pays moins ignorants ou d’en repartir mieux renseignés. Pour cela, ils ont posé à neuf spécialistes du Cambodge, des questions que vous pourriez, vous aussi, vous poser. Pourquoi les moines portent-ils des toges orange ? Le Cambodge est-il le pays le plus miné au monde ? Pourquoi les Cambodgiens embrassent en pinçant les lèvres et en inspirant fortement ? Quelle est la place de la femme dans la société cambodgienne ?

Neuf experts s’expriment simplement, parmi lesquels le père François Ponchaud, l’historien David Chandler ou encore Chenda Clais-Khay, vice-présidente de la Fédération des femmes d’affaires du Cambodge. Observations, analyses, souvenirs, anecdotes… chacun apporte à cet ouvrage sa part de savoir. Au total, une foule d’informations basées sur un attachement profond au pays. Pour ceux qui désirent découvrir le Cambodge ou mieux le comprendre, ce livre va au-delà du partage des connaissances. Il bouscule les idées reçues et refuse les clichés.

***

Frédéric Amat est né à Narbonne en 1968. Après des études de droit à Montpellier, il devient journaliste et intègre le groupe Midi-Libre. Dans le courant des années 90, il part à Hanoï, au Viêtnam, puis rejoint le Cambodge où il collabore à l’Agence France-Presse avant d’intégrer l’agence de photos Sygma jusqu’à sa reprise par Corbis. En 2007, il est rédacteur en chef de Cambodge Soir Hebdo, puis directeur de la rédaction jusqu’en 2009. Il vit à Siem Reap d’où il collabore à plusieurs magazines de la région.

Jérôme Morinière a vécu au Cambodge entre 2007 et 2014. Il a notamment été rédacteur en chef puis directeur de Cambodge Soir Hebdo. Il a travaillé en Asie avec plusieurs sociétés de productions. Depuis 2015, il est directeur de plusieurs hebdomadaires locaux ainsi que de 76actu/Normandie actu, un pure-player d’informations pour le compte du groupe Publihebdos/Ouest-France.

vendredi 20 février 2015

Sommaire

AVANT PROPOS (page 5)
Les chiffres clés (page 9)



CHAPITRE I : Manière d’être – Manière de faire
  • Des choses, du temps, du bonheur, du malheur et des baisers (page 11)
  • Des transports, du sens de l’orientation et de l’individualisme (page 14)
  • De repas, de beauté, et de retraite dans l’ombre (page 18)
  • De clans, d’alliances, du paraître, de téléphones et de voitures (page 22)
  • Chronique : Un royaume de mystères (page 30)

CHAPITRE II: Coutumes, traditions et croyance
  • De surnoms, de fantômes, d’esprits, de santé et d’épouvantails (page 34)
  • De bateaux, de pagodes, de bonzes, de couleurs et de portraits (page 38)
  • De bruit, de médiums, de talismans, de magie noire, de chiens et de concombres (page 42)
  • Chronique : Phra Ngang, le compagnon magique (page 48)

Amulette Phra Ngang

CHAPITRE III : Les jeunes et les artistes
  • D’arts, de mutation, d’indépendance et d’éducation (page 52)
  • D’opportunisme, d’ouverture d’esprit, d’émancipation et de création (page 55)
  • Chronique : La morale de cette histoire… (page 59)

CHAPITRE IV : Droits de l’Homme et situation des femmes
  • De femmes en politique, de discrimination, de liberté, d’éducation et de minorités (page 63)
  • Et de prostitution… (page 68)
  • Chronique : Tristes filles de joie (page 71)

CHAPITRE V : Développement économique
  • De force et de faiblesse, d’affaires, d’investissements étrangers (page 75)
  • Des risques naturels, de facteurs extérieurs, de perspectives et de Chine (page 83)
  • Chronique : Le chant du Tournesol (page 89)

CHAPITRE VI : Les terres
  • De compartiments, d’étages, de remblais et de cadastre (page 93)
  • De litiges fonciers, de terrains vides, de traditions et de plans (page 97)
  • D’origine ethnique, de monument et de mines (page 101)
  • Chronique : Kolossal Kampuchea (page 107)

« Cambodia provinces named ». Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

CHAPITRE VII : Les temples du complexe d’Angkor

  • De noms, de chute, Jayavarman VII et de découvreurs (page 110)
  • De restauration, d’EFEO, d’influence indienne et de déminage des temples (page 114)
  • Chronique : Petits marchands du temple (page 123)

Tête de Jayavarman VII, site d'Angkor Thom.
« AngkorThom-SouthGate2 ». Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons


CHAPITRE VIII: Les Khmers rouges
  • De fondements idéologiques, de séquelles, d’oubli et de résistance (page 128)
  • Du tribunal, d’Histoire avec un grand H et de Vietnamiens (page 134)
  • Chronique : Pol Pot ne fait pas recette (page 138)

BIOGRAPHIE DES EXPERTS (page 143)

  • François Ponchaud
  • Fabienne Luco
  • Prim Phloeun
  • Docteur Pung Chhiv Kek
  • Adeline Carrier
  • Véronique Salze-Lozac’h
  • Pascal Royère
  • Jean-Pierre Billault
  • David Chandler

CHRONOLOGIE DU CAMBODGE (page 152)

À PROPOS DES AUTEURS (page 170)


jeudi 27 novembre 2014

100 questions sur le Cambodge : édition française !

100 questions sur le Cambodge entame une deuxième vie avec une nouvelle édition imprimée en France !

La mise en page a été revue pour une meilleure lisibilité et la couverture est ornée d'un pelliculage brillant qui donnera un aspect neuf à votre livre au gré des vicissitudes du temps et des manipulations.


mercredi 26 mars 2014

Newsletter Éditions GOPE


Pour vous tenir au courant de nos nouveautés, manifestations et autres bons plans, nous lançons une newsletter.




mardi 2 juillet 2013

Parler du Cambodge autrement qu’à travers les Khmers rouges et Angkor


L’avant-propos de ce petit ouvrage résume parfaitement sa louable ambition : parler du Cambodge autrement qu’à travers les Khmers rouges et Angkor, soit les deux sujets qui monopolisent depuis des années la matière éditoriale consacrée à ce royaume multiforme, devenu une destination touristique de choix pour des millions de touristes depuis les années 2000. Pari tenu.

D’abord publiés dans le défunt Cambodge Soir Hebdo entre 2008 et 2010, les billets d’humeur qui en forment la matière s’emploient donc à cerner la physionomie d’un pays dont la mutation a fini par filtrer de toutes parts d’une trop longue convalescence. D’un côté, une vitalité économique, qui peut compter sur la jeunesse du pays, volontaire et curieuse de ce monde où elle fait ses premiers pas, mais particulièrement démunie de repères. De l’autre, un niveau de vie qui peine à augmenter et des inégalités sociales de plus en plus criantes, aggravées par un contexte de libéralisme économique à tendance impitoyable.

Les cent questions posées par les auteurs à neuf experts du Cambodge et les réponses de ceux-ci sont autant d’ouvertures souvent inédites sur un monde khmer vu de l’intérieur, qui « sans noircir le tableau, ni l’enjoliver », parviennent toujours à l’élargir. Parmi eux, le père François Ponchaud ou l’architecte Pascal Royère, des responsables d’ONG, une urbaniste ou un démineur éclairent les mille recoins de l’âme khmère au cours d’une plongée touffue, concrète et passionnante.

On passe donc naturellement d’une question profonde à une question légère, d’un éclaircissement sur un point d’économie à un autre sur un trait culturel. On y apprend pourquoi les jeunes filles cambodgiennes conduisent leur vélo avec les paumes vers le haut ou pourquoi une mère se met en colère contre son bébé lorsqu’il sourit dans son sommeil… Mais aussi que le Cambodge n’a jamais été, malgré la gravité du problème, « le pays le plus miné au monde », ou encore que le site d’Angkor est dépourvu de structure scolaire pour ses enfants après le primaire. Pas de quoi éclaircir l’horizon des petits vendeurs ambulants qui y poursuivent les touristes au milieu des ruines grandioses. Ni décourager, tant s’en faut, ceux qui ont compris que l’avenir du Cambodge passait par l’éducation. 

Geoffroy Caillet 
Enfants du Mékong Magazine n°178 // juin-juillet 2013

vendredi 31 mai 2013

100 réponses

Pourquoi les moines portent-ils des toges orange ? Pourquoi les Cambodgiens embrassent en pinçant les lèvres ? Comment évoluent les droits de l’homme dans le pays ? Derrière ses paysages magiques et le légendaire sourire des Cambodgiens se niche la réalité d’un pays : son histoire, ses difficultés, ses raisons d’espérer… Pour percer les clichés, nos deux journalistes ont interrogé neuf spécialistes parmi lesquels le père François Ponchaud, l’historien David Chandler ou encore Pung Kek, la présidente de la Licadho. Observations, analyses, souvenirs, anecdotes : chacun apporte sa part de savoir, dressant ainsi un portrait plus que réaliste du pays.

Petit Futé Mag N°44 MAI-JUIN 201

mardi 23 avril 2013

Au fil des questions, le Cambodge se révèle



La connaissance du Cambodge se résume trop souvent aux temples d’Angkor et aux Khmers Rouges. Pour mieux faire découvrir ce pays, les journalistes Frédéric Amat et Jérôme Morinière ont posé à neuf spécialistes du Cambodge (historien, anthropologue, urbaniste, économiste…) cent questions toutes simples – et très diverses – sur ce pays. Pourquoi les moines portent-ils des toges orange ? Les Cambodgiens croient-ils aux esprits ? Où en sont les droits de l’homme au Cambodge ? Et ceux des femmes ? Quels sont les critères de beauté au Cambodge ?

L’ouvrage se divise en huit grandes parties : les manières d’être et de faire ; les coutumes et les traditions ; les jeunes et les artistes ; les droits de l’homme et de la femme ; le développement économique ; la terre ; Angkor ; les Khmers Rouges. À la fin du livre, une chronologie permet de faire le point sur l’histoire du pays.

Au fil des questions, le Cambodge se révèle, à l’image des autres pays de la région, pris entre, d’un côté, la tradition et le passé, de l’autre, une modernisation et un développement économique rapides, mais fortement inégalitaires.

Un pays en mutation, donc, que ces 100 questions sur le Cambodge permettent de mieux appréhender. Espérons que cet ouvrage, aussi pertinent que bienvenu, soit le prélude à une collection. Il y a bien d’autres « 100 questions » à poser sur de nombreux pays à travers le globe.

Jean-Philippe Damiani, le 15 avril 2013
http://www.routard.com/livres-de-route/cid131114-100-questions-sur-le-cambodge.html